Tarte aux noix de Grenoble et caramel

tarte noix grenoble caramel

Cette tarte aux noix est facile et rapide à réaliser et ne contient que des bonnes choses : une pâte brisée toute simple, des noix de Grenoble en quantité (miaaam) et une bonne couche de caramel au beurre salé. En résumé, une pâte fondante, des noix croquantes et du caramel onctueux à souhait. Vous craquez ?

Après plusieurs mois passés à Grenoble, il fallait bien que je m’attaque à l’une des jolies ressources de la région : la noix. Et oui, de nombreuses personnes l’ignorent : la véritable appellation de la la noix « simple » est en fait la noix de Grenoble. Elle fut d’ailleurs le 1er fruit au monde à bénéficier d’une AOC, en 1938 ! On trouve énormément de champs de noyers dans la région, surtout quand on part se promener du côté du Vercors (c’est aussi par là qu’on trouve d’autres réjouissances comme les ravioles, le saint Marcellin, la bière de Sassenage…), ils ont tout ce qu’il faut dans ce coin là :p

tarte noix caramel

Avant de m’épancher un peu sur ma vie et le pourquoi de cette tarte, laissez moi vous donner, comme d’habitude, quelques bienfaits de la noix (concernant les avantages du caramel, je vous laisse choisir vous même). La liste est tellement longue que je vais vous présenter les principaux et vous inviter à aller voir par ici pour tout savoir. Comme bon nombre d’oléagineux, grâce à son taux élevé d’acides gras et d’antioxydants, elle prévient les maladies cardiovasculaires mais aussi le diabète de type 2. Sa teneur en protéines, fibres et phosphore en font également un excellent aliment pour les sportifs . Pour finir, sachez que, non, les noix ne font pas grossir (c’est le sucre avec gras qui fait grossir …)

Pour la venue de mes beaux parents finistériens, j’ai eu envie de préparer un dessert régional, mais, il faut l’avouer, même si le Dauphiné propose pas mal de bonnes choses il n’y a pas beaucoup de desserts alléchants ! Je voulais quelque chose de plus joli et moins « basique » que le gâteau au noix. Et puis je me suis souvenue de petites choses qu’on trouve en boulangerie à Grenoble : des tartelettes aux noix et au caramel. Je ne sais toujours pas si la tarte aux noix est réellement une spécialité de l’Isère mais j’aimais bien la simplicité de ce dessert (et puis préparer du caramel au beurre salé pour des bretons, c’est pas trop risqué !).

Dégustée après un pique-nique pourtant bien copieux, elle a eu un franc succès auprès de toute la petite famille. J’ai presque envie de vous dire qu’elle se mange sans faim mais ça serait peut-être exagéré vu ce qu’il y a dedans !

Tarte aux noix et caramel

– Tarte aux noix de Grenoble –
et caramel au beurre salé

Préparation : 30 minutes // Cuisson : 20 minutes // Pour 6 personnes

Pour la pâte
175 g de farine
50 g de sucre glace
75 g de beurre
1 oeuf

Pour le caramel
200 g de sucre
20 cl de crème liquide
40 g de beurre demi-sel

300 g de noix de Grenoble

La recette :

1. Mélangez la farine avec le sucre glace puis ajoutez leurre coupé en dés. Mélangez avec vos doigt jusqu’à obtenir une texture sableuse.

2. Ajouter l’oeuf et mélangez rapidement, juste pour amalgamer la pâte. Faites une boule et conservez au frais pendant au moins 30 minutes.

3. Préchauffez le four à 180°. Étalez la pâte, foncez votre moule, placez une feuille de papier sulfurisé dessus et versez des billes d’argiles (ou du riz) puis faites cuire la pâte à blanc pendant 20 minutes environ. A la moitié du temps, vous pouvez enlever le papier et les poids pour faire dorer un peu la pâte.

4. Pendant ce temps, préparez le caramel : versez le sucre en couche uniforme dans une casserole et faites fondre à feux doux (oui c’est looong…)

5. Quand le sucre fond et devient doré, hors du feu, versez la crème doucement, faites attention aux projections ! Incorporez bien la crème puis ajouter le beurre en morceaux. S’il reste quelques grumeaux, vous pouvez remettre le caramel sur feux doux en mélangeant sans cesse pour obtenir une bonne consistance.

6. Sortez la pâte du four, répartissez la noix dessus puis versez le caramel. laissez refroidir à température ambiante pour le caramel fige.

tarte aux noix

gourmande de nature

2 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.